FRANCE INTER || Crimée : malgré la polémique, Thierry Mariani persiste et signe

août 4, 2016 dans Actualités, Revue de Presse

 « La Crimée a choisi de redevenir russe, la Crimée est russe, passons à autre chose et essayons de retrouver des relations normales entre les pays européens et la Russie », a-t-il notamment déclaré lors d’une conférence de presse retransmise à la télévision. « J’ai trouvé une région qui changeait, les routes sont meilleures que l’année dernière, et je regrette qu’il n’y ait pas plus de journalistes occidentaux qui viennent voir que pour un pays qu’on dit occupé, les gens ont un air joyeux »

logo-twitterPARTAGER SUR TWITTER

Billet d’humeur|| Brexit : quand l’aggressivité prend le pas sur la réflexion

juin 24, 2016 dans Campagnes, Humeurs

brexit

Le couperet est tombé, victoire du Brexit. A titre personnel, je suis satisfait du résultat, car cela montre que l’Union Européenne comme unique finalité de projet politique en Europe n’est pas une fatalité.

Depuis ce matin, nous pouvons lire sur les réseaux sociaux les réactions des uns et des autres. Je respecte l’avis des partisans du « Remain », quand il reste mesuré. Après tout, ils défendaient un projet politique – que je désapprouve – mais ils ont clairement reconnu leur défaite et se sont contentés d’afficher leur tristesse.

Par contre, il y a quelques sorties qui me laissent perplexes. Je ne parlerai pas de la réaction de certains journalistes – au hasard, Leparmentier – mais de certains militants politiques et du citoyen lambda.
La première chose qui frappe ce sont ceux qui parlent de « l’égoïsme » de « nos grand-parents » qui se sont goinfrés sur notre dos. Pourquoi une telle réaction ? Parce que selon certaines études d’opinion, les plus âgés ont voté pour le Brexit, alors que les 18-25 ont plébiscité le « Remain ». Mais selon ces mêmes études, les plus fragiles, les perdants de la mondialisation, les couches populaires en somme, ont préféré le Brexit. Va-t-on les traiter de « salauds de pauvres » ? C’est d’autant plus frappant que sur certains médias français, les journalistes ont opposé les classes « éduquées, conscientes de l’importance de l’événement, pro-Européennes » aux « beaufs ». C’est tout simplement écœurant de voir tant de mépris envers la population la plus fragile. Celle qui ne « comprend pas ». Celle qui est « égoïste, parce qu’Erasmus et les visas non obligatoires, c’est bien ».
Quant aux anciens, en quoi sont-ils égoïstes ? Pourquoi eux, plutôt qu’une classe politique inconséquente ? Il est facile de critiquer les électeurs quand on omet volontairement les errements de classe politique en général.

La deuxième sortie vient de ceux, goguenards, qui se moquent des britanniques, parce que les Ecossais remettent leur indépendance sur la table. En clair « le Brexit a pour conséquence la dislocation du Royaume-Uni ». Là aussi, cette réaction, cet argument, me parait plus que malhonnête. Il me semble que cette construction européenne favorisait la régionalisation du continent, que ce soit dans les esprits ou dans les politiques menées (il suffit de voir la dernière réforme territoriale chez nous). Si des régions comme l’Ecosse ou la Catalogne se sont autant affirmées ces dernières années, c’est bien parce que l’Union Européenne leur donnait un cadre artificiel qui leur permettait de vivre hors de la Nation. Donc non, le Brexit n’est pas responsable, c’est la construction européenne qui a entraîné la dislocation des Etat-Nations.

Pour finir, la dernière sortie me surprend. Elle reprend en partie la vision gagnant/perdant de la mondialisation et de l’Union Européenne. Les gagnants pleurent la sortie de l’UE car cela signifie la fin d’Erasmus et de la libre circulation dans l’UE (selon leurs arguments). J’ai juste envie de leur dire : et avant l’UE ? Il n’y avait pas d’échanges universitaires ? La coopération inter-étatique hors UE n’existe pas ? Pour négocier le TAFTA, a-t-on intégré les Etats-Unis dans l’UE ? Que s’est-il passé pour que des personnes diplômées en arrivent à avoir un esprit aussi étriqué ? A les entendre, les Britanniques ne pourront plus jamais quitter leur île et les étudiants britanniques actuellement sur le continent ne pourront plus rentrer chez eux. Non il est vrai qu’il existe des accords de coopération universitaires entre, au hasard, la France et le Liban. Sans que le Liban soit dans l’UE. Quel exploit ! Idem pour les visas. Donc je vous rassure, les déplacements, les échanges universitaires ne disparaîtront pas. Sauf si l’UE souhaite punir le peuple.

Je finirai là-dessus : il serait temps que les europhiles dogmatiques comprennent que la construction européenne s’est faite sans les peuples. Et quand certains de ces derniers se prononçaient contre cette construction, on les méprisait. Ce matin, encore, certains en arrivent à mépriser des citoyens « idiots ».
Je ne citerai pas Bossuet, il a suffisamment été invoqué ces derniers temps. Mais je n’en pense pas moins.

Alexandre Jammal

logo-twitterPARTAGER SUR TWITTER

Billet d’Humeur d’Alexandre Jammal || Cérémonie à Verdun : le triomphe du spectacle 

mai 29, 2016 dans Humeurs, Sociétal



Après le fiasco Black M, on aurait pu espérer que nos responsables politiques se comportent, justement, de manière responsable. On aurait pu espérer une prise de conscience tardive, mais réelle de la grogne des Français suite au choix de cet artiste. Les arguments critiques ont été plusieurs fois répétés, il n’est pas question ici de le rappeler. Il est question de l’absence totale de hauteur, de recueillement, de modestie des plus hautes autorités de l’Etat. 

Pour ceux qui l’auraient raté, la cérémonie qui s’est déroulée aujourd’hui à Verdun a accouché d’un monstre. Cette bataille qui fut meurtrière pour notre Nation, pour nos militaires, pour nos familles, pour nos ennemis de l’époque, méritait un recueillement, un silence digne, en l’honneur de ceux qui sont tombés. Las ! Incapables de comprendre le rejet de Black M, les autorités françaises (et allemandes) ont enfoncé le clou avec un « spectacle » qui tranche avec le recueillement naturel qui aurait dû nous étreindre. En effet, nous avons assistés à une course de 3400 adolescents, entre les tombes des morts, au son de tambours. 

Pourquoi est-ce que chaque commémoration qui mériterait le silence en l’honneur de ceux qui sont tombés doit nécessairement donner naissance à un « spectacle » ? Était-il si compliqué de se recueillir sur les tombes de nos morts ? Si nos dirigeants souhaitaient ardemment créer un « spectacle », était-il si compliqué de réciter un poème de Guillaume Apollinaire au son d’un orchestre au répertoire classique ? Cela aurait été trop « réactionnaire » sans doute.

Evidemment, une question vient à l’esprit. Si certains responsables politiques ont accusé de racisme ceux qui avaient critiqué la venue de Black M à Verdun, comment vont-ils me juger ? Il me semble que les intervenants de ce « spectacle » était majoritairement blancs et le créateur allemand. Va-t-on m’accuser de racisme anti-blanc ou de germanophobie ?

Cette cérémonie me laisse pantois, perdu, écœuré. Que fera-t-on la prochaine fois ? Fera-t-on venir Patrick Sébastien pour chanter sur la tombe du Soldat Inconnu ?

Il y aura toujours des « progressistes » pour moquer ceux qui s’offusquent légitimement de ce genre de choix. Mais ces personnes vivent dans un autre monde et scient consciencieusement la branche sur laquelle ils sont assis. Nos morts méritaient un silence respectueux. Ils ont eu droit à une pitrerie. Il y a quelque chose de définitivement indécent dans cette France « moderne ».

Alexandre Jammal

logo-twitterPARTAGER SUR TWITTER

Hommage aux légionnaires de Camerone

avril 30, 2016 dans Campagnes

camerone

40 Propositions pour une France Puissante, Sûre d’Elle et Respectée || Proposition 9 : Refuser en l’état les conditions de négociations du TAFTA

avril 30, 2016 dans 40 propositions pour une France puissante, Propositions

proposition 9

diffusion rectangle

logo-twitterPARTAGER SUR TWITTER

La levée des sanctions contre la Russie votée à l’Assemblée Nationale !

avril 30, 2016 dans Campagnes

mariani russie victoire

40 Propositions pour une France Puissante, Sûre d’Elle et respectée || Proposition 1 : Restaurer notre outil de défense

avril 30, 2016 dans 40 propositions pour une France puissante

proposition 1

 

diffusion rectangle

logo-twitterPARTAGER SUR TWITTER

Tribune des Jeunes de la Droite Populaire des Hauts de France || M. Xavier Bertrand, l’exemplarité est un symbole de tous les instants !

avril 2, 2016 dans Tribunes

entête JDP NPDCP copie
C’est avec d’immenses regrets que nous avons appris ce jour l’affaire des indemnités de Xavier Bertrand, haussées selon plusieurs journaux « de 4000 € ». S’il convient de tempérer quelque peu cette simplification (en tant que député et maire, il touchait en tout 7238,17 € nets, contre 6725,18 € en tant que président d’agglomération et de région), le résultat n’en est pas moins révoltant, d’autant plus lorsqu’on constate la manière dont il tente de se justifier alors qu’il s’agit d’indemnités compensatoires du fait de l’investissement des hommes politiques pour le pays, et non pas d’un salaire comme dans le privé. La politique n’est pas un métier, c’est un don de soi, il est normal que ces indemnités soient « modestes ».

Parce que nous avons soutenu Xavier Bertrand durant la campagne, engageant nos valeurs car nous pensions qu’elles étaient partagées par le candidat Les Républicains, parce que nous avons cru en sa capacité à « faire de la politique autrement », parce que nous avons sincèrement pensé que le difficile 2nd tour avait été l’occasion de prendre acte d’une véritable leçon d’humilité, nous voulons aujourd’hui exprimer notre lourde déception.
Certainement comme certains électeurs, nous nous sentons aujourd’hui trahis. Et certainement comme beaucoup de militants, nous avons le sentiment d’une véritable irresponsabilité dans cette décision.
Irresponsabilité dans l’irrespect des promesses et des discours, car « faire de la politique autrement », c’est agir en adéquation avec ses énoncés et pas par des équations avec les indemnités. Le prétendu non-cumul des mandats avancé par Xavier Bertrand (et au final non respecté), aurait aussi dû et d’ailleurs avant tout, être un non-cumul des indemnités.
Irresponsabilité aussi dans ce manque cruel d’humilité. Xavier Bertrand semblait avoir compris que sa légitimité était entachée, il eut été préférable de ne pas céder à la tentation du « trifouillage ».
Irresponsabilité encore, face à la situation de la région dont il est président. Quand le chômage est de masse, quand la misère sociale est intense, laisser penser que les seules indemnités de président de région ne suffisent pas à vivre n’est qu’indécence.
Irresponsabilité enfin, car ce comportement accrédite tout le discours d’un FN à qui il a fallu arracher des mains la victoire à la région. Car c’est attester de la déconnexion des élus, du système « pourri » qui s’enrichit sur le dos du contribuable, des hommes qui mentent et ne respectent pas leurs engagements au pouvoir.

Nous avons sincèrement cru en Xavier Bertrand, car il avait un programme, des idées, une connaissance du terrain. Tout cela, nous pensons toujours qu’il en dispose. Mais nous nous sommes trompés quand nous avons cru qu’il serait de ceux qui tiennent leur parole, quand nous avons cru qu’il était de ceux qui tiennent leurs promesses.

Nous, Jeunes de la Droite Populaire des « Hauts de France », mais avant tout jeunes du Nord, du Pas-de-Calais, de Picardie, nous voulons dire notre déception et plus encore notre tristesse.

Fiers de nos valeurs, nous ne pouvons que condamner, mais amoureux de notre belle région, nous souhaitons malgré tout à Xavier Bertrand de réussir à la redresser.
Nous resterons attentifs à son action, mais nous ne croirons plus en sa sincérité.
« Tout s’apprend, même la vertu. »

Salomé Petremand, déléguée centrale des Jeunes de la Droite Populaire
Adeline Noirmain, responsable régionale des Jeunes de la Droite Populaire « Hauts de France »

logo-twitterPARTAGER SUR TWITTER

Tribune de nos partenaires « Srpski sabor Zavetnici » : « La Serbie proteste contre l’OTAN »

février 29, 2016 dans Tribunes

Srpski sabor Zavetnici

L’organisation politique serbe « Srpski sabor Zavetnici » a organisé le samedi dernier, 20 février, une grande manifestation anti-OTAN pour protester contre la signature par le président Tomislav Nikolic la loi validant l’accord de coopération entre la Serbie et l’Otan.
Environ 15 000 Serbes sont descendus dans les rues, portant des drapeaux russes et des portraits du président russe Vladimir Poutine.

Serbie contre OTAN 1

 

Les « Zavetnici » proposent de soumettre la question de la coopération avec l’Alliance à un référendum et se disent prêts à organiser des actions de protestation et ce, jusqu’à ce que le président du pays revienne sur sa décision concernant l’adhésion de la Serbie à l’Otan.

Serbie contre OTAN 2

3

L’année dernière les « Zavetnici » ont mené une campagne anti-OTAN qui a duré deux mois et qui a recueilli plus de 120 000 signatures de citoyens qui refusent que la Serbie adhère l’OTAN. A cette occasion ils ont organisé une conférence internationale. La manifestation du 20 février ne représente que la continuation de leurs activités anti-OTAN.

Serbie contre OTAN 4

L’OTAN a effectué les bombardements intensifs en Yougoslavie entre février et juin 1999 qui ont fait au moins 2.500 morts, en majorité des civils. Cette opération a été lancée par l’Otan, une alliance militaire défensive, en contradiction à ses propres règles interdisant d’intervenir hors de sa zone militaire, sous prétexte de contraindre Belgrade de cesser la répression contre les séparatistes Albanais du Kosovo.
Le parlement serbe a adopté en 2007 une résolution stipulant la neutralité de Belgrade à l’égard des alliances militaires. Toutefois, le 16 janvier 2015, Belgrade et l’Otan ont signé un Plan d’action individuel pour le partenariat (IPAP), qui constitue la dernière étape avant l’adhésion définitive à l’Alliance. L’IPAP stipule notamment l’utilisation du territoire serbe pour des manœuvres et prévoit l’installation de bases militaires de l’Otan sur son sol.

Les « Zavetnici » ont annoncé la continuation des manifestations contre l’OTAN. La prochaine manifestation est déjà prévue pour 4 mars et aura lieu à Nis, une grande ville dans le sud-est de la Serbie, et le 27 mars sera organiser une grande manifestation à Belgrade.

« Nous appelons nos amis de Droite populaire, ainsi que tous les autres partis souverainistes, associations et organisations de France à nous rejoindre et à organiser les manifestations pareilles dans leurs villes. L’OTAN n’existe que pour soumettre les Etats de l’Europe économiquement et militairement. L’Europe sera indépendante quand elle se libérera de cette soumission et redeviendra un continent où la coopération des pays est basée sur le respect mutuel des traditions, identités nationales et souverainetés des pays et des peuples. Seulement ensemble nous pouvons bâtir une Europe libre et digne ».

 
Les vidéos de la manifestation :
 

 

 

bouton site bouton facebook bouton twitter

logo-twitterPARTAGER SUR TWITTER

Communiqué de Presse || Hommage au Général Bigeard

février 14, 2016 dans Communiqués de Presse

CP Bigeard image

logo-twitterPARTAGER SUR TWITTER